Jean-Jacques Burnel
underline
© Copyright 2012 Rock Interviews dot com, Photos : Rock-Interviews.com.
manche

UkEnglish Version

vidCette icone indique une video

Jean-Jacques BURNEL - Interview - 11 Avril 2012
Le Transbordeur (Lyon)

(c) Copyright The Stranglers
(c) Copyright Replica Promotion
(c) Copyright Transbordeur


  1. Bonjour et bienvenue à Lyon, capitale de la gastronomie et déclarée également capitale du rock en 78 grâce au festival de Fourvière qui a accueilli tous les groupes rock que l'on écoutait à l'époque. En France tout le monde t'appelle Jean-Jacques, parce que c'est le prénom que tes parents t'ont donné à ta naissance, en Grande-Bretagne on t'appelle JJ, on t'a également appelé John ?
  2. Video

    (c) Copyright Rock-Interviews.com

    Oui.

    AM : Comme tu as une double culture, est-ce que tu te sens plus proche des Britanniques ou des Français ?

    J'ai une botte dans chaque camp je crois. Je vois les choses françaises d'un point de vue britannique et je vois les choses britanniques parfois avec un point de vue français.



  3. Nous sommes contents de t'accueillir à nouveau sur notre site rock-interviews, les Stranglers sont en tournée en France pour 12 dates, ce soir vous jouez à Lyon et vous avez une première partie qui est Mike Marlin.
  4. Video

    (c) Copyright Rock-Interviews.com Mike Marlin, oui, super.

    AM : Tu peux nous en parler ?

    Oui, il a fait notre première partie déjà en Grande-Bretagne l'année dernière et on l'a pris pour notre tournée britannique aussi cette année et pour le reste de l'Europe.

    AM : Es-tu content des 8 premiers concerts que vous avez faits en France ?

    Ah oui, ils ont été chauds. Les gens ont été très réceptifs, beaucoup plus qu'auparavant d'ailleurs, et peut-être qu'ils ont une certaine synchronicité en ce moment.


  5. Demain vous serez à Paris à l'Olympia, es-tu fier de passer dans cette salle mythique ?
  6. Video(c) Copyright Rock-Interviews

    Oui. Je suis conscient de l'histoire qu'il y a derrière ce nom, c'est comme si on jouait au Royal Albert Hall ou au Roundhouse à Londres, c'est quand même iconique, n'est-ce pas ?

    AM : Oui bien sûr. Ensuite un concert prévu à Magny-Cours pour la 76e édition du Bol d'Or.

    Oui.

    AM : Tu vas y aller en moto ?

    Non, mais je vais être présent à la ligne de départ ! C'est un privilège et un honneur, étant motard et vu que c'est une des grandes courses historiques je crois d'ailleurs que c'était la toute première course de 24 heures, donc la plus ancienne.

    AM : Et pour finir cette tournée un passage à Caen, une ville que tu connais bien, n'est-ce pas ?

    Oui j'ai bien connu cette ville puisque j'y allais tous les étés lorsque j'étais gosse, mes parents m'embarquaient de Londres à Caen et je passais l'été chez mes grands-parents, sur les plages normandes et je ne réalisais pas que quelques années auparavant il y avait eu des scènes d'horreur absolue...



  7. Les Stranglers étaient également en tournée en Grande-Bretagne en mars. Vous avez eu deux mésaventures pendant cette tournée, Jet a malheureusement été hospitalisé, comment va-t-il maintenant ?
  8. Video

    (c) Copyright Rock-Interviews Oui. Pas très bien. Cela fait trois ou quatre semaines maintenant qu'il a été pris en urgence à Oxford mais son état n'a pas l'air de s'améliorer énormément.

    AM : En tout cas nous lui souhaitons un prompt rétablissement.

    Il y a eu également un petit problème à Liverpool le 5 mars, que s'est-t-il passé ?


    Pas vraiment, un tout petit problème, pas de problème vraiment !

    AM : Il y a quand même une personne dans l'assemblée qui t'a jeté un verre de bière à la figure.

    Oui, mais bon il y a des idiots partout et je me suis occupé de lui, donc ce n'est pas un problème !

    AM : Oui mais à ton avis pourquoi a-t-il fait ça ?

    Peut-être qu'il avait pris une bière de trop !

    AM : Il était un peu bourré.

    Qui sait ?

    AM : Il y a quand même une belle vidéo qui circule sur Youtube.

    Ah bon, je ne l'ai pas vue.

    AM : Elle a été vue 17 500 fois quand même...

    17 000 ? (riant) Ah oui.


  9. Allez-vous participer à des festivals cet été ?
  10. Video(c) Copyright Rock-Interviews.com

    Oui on va jouer en Lettonie, en France, à Jersey et quelques festivals en Angleterre. On va jouer à Cognac.

    AM : Ah oui ok. Vous allez jouer à Bruxelles aussi ?

    Ah oui pour le Brussels Summer Festival.

    AM : Il va y avoir Iggy Pop aussi à l'affiche.

    Bof.

    AM : ça te fait ni chaud, ni froid Iggy Pop ?

    Comme personnage je le trouve fantastique, mais musicalement cela me laisse froid.


  11. Vous venez de sortir un nouvel album qui ne s'appelle pas seventeen pour faire suite à Suite Sixteen mais Giants. Pourquoi ce titre Giants, qui sont ces géants ?
  12. Video(c) Copyright Rock-Interviews.com

    Le manque de géants dans le monde actuel, c'est-à-dire, on peut dire lamenter en français ?

    AM : Tu veux dire lamentable ?

    Non, to lament.

    AM : Se lamenter.

    Je me lamente de voir les petits nains qui s'occupent de nos affaires.

    AM : Nous aussi !

    Le monde est devenu petit.

    AM : Et pourri ?

    Corrompu oui. Avec des personnes qui discréditent la démocratie et en plus vu qu'il y a de plus en plus de gens qui ne votent pas, cela discrédite encore plus la démocratie et quand on pense à tous ceux qui ont perdu leur vie en essayant de se battre pour la démocratie et contre le fascisme, c'est épouvantable comme situation.

    AM : Et le problème aussi pour qui voter ? Il y a les élections bientôt en France...

    Oui mais ça c'est un bon argument pour la monarchie constitutionnelle.

    AM : C'est vrai.

    Parce que au moins un chef d'état dans une monarchie constitutionnelle n'est pas obligé de faire des promesses et de monter une partie de la population contre une autre partie de la population, on trouve des boucs émissaires. Au contraire, je n'aurais jamais cru que j'allais être pour une monarchie constitutionnelle mais quand tu vois tous les pays qui l'ont, ce sont les pays les plus stables, qui ont confiance en eux, si ils revendiquent quoi que ce soit, ils ne vont pas le revendiquer au pied de leur monarque qui garde une certaine "hauteur" dans ses affaires tandis que le chef d'état se fait élire ici et dans beaucoup d'autres pays. D'ailleurs le chef d'état a dû démissionner en Allemagne il y a quelques semaines pour une question de fraude financière, le chef d'état a dû démissionner en Israël pour des histoires de cul, quand tu penses que le chef d'état en Grande-Bretagne ne va pas être inculpé pour des problèmes liés à l'argent ou autre, c'est un bon argument pour la monarchie constitutionnelle, n'est-ce pas ?


  13. Un instrumental ouvre l'album, il faut oser mettre en ouverture d'un CD un instrumental, non ?
  14. Video(c) Copyright Rock-Interviews.com

    Tu crois ?

    AM : Oui.

    Ah ok.

    AM : Mais tu me diras les Stranglers ont toujours été provocateurs et indépendants !

    On n'a pas fait cela pour provoquer, même pas pour faire le point sur l'indépendance, je l'ai senti comme ça, nous n'avons pas réfléchi si c'était osé ou pas, cela me semble la chose la plus naturelle au monde ! (riant)

    AM : Vous allez le jouer en concert cet instrumental ?

    Non. On peut jouer tout l'album, mais j'ai pensé que jouer tout l'album quand il n'est pas encore connu ce serait un peu "boring" (ennuyeux). Il vient juste de sortir en France il y a une semaine, je crois que l'on va couvrir tous les points du globe Stranglers et oui on va jouer 4 morceaux du nouvel album.

    AM : 0k. Pour en revenir à cet instrumental qui s'appelle Another Camden Afternoon, c'est un fait divers assez atroce.

    0ui. Tu veux que je t'explique pourquoi ?

    Oui merci. C'était il y a quelques années dans la gare d'Euston, une grande gare centrale de Londres, une dame buvait un café et deux junkies - c'était leur territoire, si tu veux, pour eux c'était comme si ils allaient au bureau - Un des deux lui a pris son sac et a couru dans une voiture qui l'attendait. La dame a poursuivi le junkie, elle s'est mise sur le capot de la bagnole, ils ont fait marche arrière et "they drive over her".

    AM : Ils l'ont écrasée.

    Oui et ils l'ont tuée. Et pour eux c'était juste une autre après-midi au bureau, it's just Another Camden Afternoon. J'ai trouvé ça si petit et si énorme de répercussions que cela m'a choqué.

    AM : Nous vivons dans un monde formidable...

    Il a toujours été formidable de ce côté-là.

    AM : Après est-ce qu'ils ont vraiment le choix, quand on est junkie et que l'on doit absolument trouver de l'argent pour acheter de la came ?

    On pourrait avoir un énorme débat à ce sujet. Je n'ai pas vraiment de sympathie pour les junkies, franchement. On a été pris là-dedans aussi et on s'est entraidé pour s'en sortir. Il faut avoir la volonté, c'est très simple, le physique vient après, il faut d'abord avoir de la volonté !


  15. Ce n'est pas votre premier instrumental dans toute votre carrière puisque le plus connu est Waltz in Black, tiré de l'album The Gospel According to The Meninblack.
  16. Video(c) Copyright Rock-Interviews.com

    Oui.

    AM : Il y a toujours eu beaucoup de symboles sur les pochettes de vos disques : le corbeau, la panthère, l'araignée, et si l'on regarde la pochette de ce nouveau CD, qu'est-ce qu'on voit ? Un portique avec des cordes de noeud de pendu mais sans corps, c'est la couverture européenne ?

    La couverture britannique est plus précise.

    AM : Il y a une petite fille blonde qui regarde ce portique, que représente-t-elle ?

    L'innocence bien entendu.


  17. Vous avez enregistré cet album où exactement ?
  18. Video(c) Copyright Rock-Interviews.com

    A Bath où se trouvent nos salles de répétition et enregistrement et nos ateliers pour réparer les amplis et il y a aussi notre management là-bas. Tout est à Bath.

    AM : Il est sorti sous quel label ce CD ?

    En Europe Edel et en Grande-Bretagne sous notre propre label distribué par Universal.

    AM : Il y a combien de titres ?

    Il y a 10 titres.

    AM : Quels sont les thèmes développés ? Tu peux nous en parler rapidement ?

    Oui j'en ai déjà parlé plus haut, c'est-à-dire la corruption, la position des valeurs occidentales sur le reste du monde et plein d'autres trucs (sourire)


  19. Vous avez inventé un nouveau genre musical, le Heavy Metal Tango avec une chanson qui s'appelle Adios. ¿Hablas español señor Burnel ?
  20. Video(c) Copyright Rock-Interviews.com

    Un poco.

    AM : Tu cantas una bella canción.

    Merci.

    AM : Cet album est sorti également en vinyle, est-ce exact ?

    Oui il y a une demande pour le vinyle et je suis toujours partant pour le vinyle !

    AM : Justement je voulais te poser la question, es-tu pour ou contre le fait que le vinyle soit à nouveau plus présent sur le marché du disque ?

    J'ai répondu, je suis pour.

    AM : Pourquoi ?

    Parce que c'est une valeur qui s'est un peu perdue, je suis toujours pour les nouveautés mais je pense que toucher un disque c'était un des grands plaisirs de ma jeunesse et je suis content de voir que beaucoup de jeunes maintenant retrouvent ce plaisir et aussi au niveau du son, il y a une différence de qualité, c'est plus chaud. Je "download" (télécharge) parfois mais le problème si tu n'as pas les informations, tu ne touches pas le truc, et cela développe un autre art, c'est-à-dire un art de ne pas faire d'art pour les albums, de ne pas créer une oeuvre qui dure à peu près 40 minutes, qui entraîne un voyage et une aventure.

    AM : Une histoire.

    Merci beaucoup Jean-Jacques pour cette interview, trop courte, mais c'est vrai que nous n'avions que 15 minutes !...


(c) Copyright Rock-Interviews (c) Copyright Rock-Interviews (c) Copyright Rock-Interviews (c) Copyright Rock-Interviews (c) Copyright Rock-Interviews (c) Copyright Rock-Interviews

(c) Copyright The Stranglers
(c) Copyright Replica Promotion
(c) Copyright Transbordeur